Speed painter : Qu’est-ce que l’art du speed painting ?

Speed painting, vous avez dit ? Il est vrai que lorsque l’on demande à quelqu’un, ce qu’il fait dans la vie, et qu’il nous répond “Je suis speed painter”, il est normal pour les personnes qui ne connaissent pas la chose, de froncer des sourcils perplexes ! Mais les speed painters, c’est de plus en plus répandus, en France comme en Europe. Qu’est-ce qu’un speed painter ? En quoi ça consiste ? Et surtout, pour les intéressés, comment on devient speed painter ? La rédac’ vous dit tout !

Qu’est-ce qu’un speed painter ?

Si vous regardez les émissions comme America’s got talent, vous avez sûrement croisé, une performance, où une personne se présentait, avec quelques petits outils, et qui, en un temps record, réalisait un portrait, un paysage, un joli dessin quoi ! C’est ça, le speed painting. Cette nouvelle branche d’art est, non seulement très populaire auprès des jeunes artistes, mais également auprès des personnes branchées web. Oui, parce que le speed painting, ça existe aussi sur les ordinateurs, via des logiciels comme :

  • Artrage : C’est un favori des speed painters.
  • Artweaver : C’est un logiciel de peinture numérique qui comporte plusieurs outils adaptés.
  • Corel Painter : Avec une option simulation d’outils, il est malheureusement très lourd, et ne peut pas être supporté par tous les ordinateurs.
  • Mypaint : Un logiciel de peinture numérique libre, idéal pour les personnes qui débutent tout juste en speed painting.
  • Gimp : Un logiciel libre, qui n’est pas dédié de base au speed painting, mais qui est très apprécié des painters.
  • Photoshop : Eh oui, même s’il n’est pas, lui aussi, fait pour ça, plusieurs personnes utilisent photoshop pour réaliser leurs dessins.

Comment devenir un speed painter ?

C’est la question ultime. Est-ce que speed painter, c’est un métier ? Et comment on peut le devenir ?

Être speed painter, c’est avant tout être un artiste. Ce n’est pas différent de la musique, ni du théâtre. Vous pouvez être speed painter, pour le plaisir, comme vous pouvez en faire votre métier, et opter pour les compétitions et les petits spectacles lors d’événements.

Ensuite, être speed painter, ça s’apprend. C’est plus compliqué que d’apprendre le dessin, car il faut non seulement maîtriser le dessin, mais ajouter à ça, la rapidité, et la technique.

Si vous voulez devenir speed painter, il vous faudra du temps. Étudiez la théorie, maîtrisez les techniques de base du dessin, vous pourrez ensuite commencer à vous lancer dans le chronométrage. Lancez-vous des défis en permanence, et développez votre style.

Soyez patient ! Cela prendra du temps, mais avec la persévérance, on voit toujours les résultats arriver.

Vous voulez d'autres articles ?