Les différents troubles du sommeil: quelles sont les causes ?

Selon une étude menée en 2015, un tiers des français se plaignent de souffrir de troubles du sommeil et plus d’un quart d’entre eux déclarent avoir des somnolences durant la journée. Bien que la plupart dorment 7h par nuit en moyenne, il semblerait que la qualité de celui-ci ne soit pas au rendez-vous. Entre les insomnies, les réveils répétitifs et autres troubles, il devient essentiel de parler de ce fléau qui touche la France et impacte directement la qualité de vie et la productivité de ses citoyens.

Il peut y avoir plusieurs causes à cela. Parmi les plus fréquentes, on retrouve généralement l’exposition à la lumière bleue (qu’on retrouve dans les téléphones, télés, tablettes, etc.), la consommation d’alcool, de soda ou d’un dîner copieux avant d’aller au lit, un lit ou une pièce qui n’est pas propice à un sommeil réparateur, etc.

Quels sont les types de troubles du sommeil ?

Les troubles du sommeil peuvent avoir des conséquences dramatiques, tant sur le plan physique que psychologique :

  • L’insomnie : elle se caractérise par un manque cruel de sommeil au moment de dormir. Elle peut être à l’origine de beaucoup de problèmes psychologiques, tels que : le stress, l’anxiété, crises d’angoisse, etc. Mais aussi de certaines douleurs récurrentes liées à un manque de repos.
  • Perturbation du rythme du sommeil : se réveiller plusieurs fois par nuit pour une durée relativement longue, dormir trop tôt ou trop tard malgré les efforts pour régulariser le sommeil, c’est ce qu’on appelle un trouble du rythme du sommeil; il peut être passager s’il est du à un voyage en décalage horaire, par exemple.
  • Syndrome des jambes sans repos : il ne touche que 5% des personnes victimes de troubles du sommeil et se caractérise par des sensations d’inconfort au niveau des jambes en situation de repos, ce qui entraîne des difficultés à s’endormir.
  • L’apnée du sommeil : c’est le fait d’arrêter de respirer involontairement durant le sommeil. Il touche le plus souvent les 60 ans et plus ou les personnes obèses, l’apnée du sommeil peut avoir de graves conséquences comme : la dépression, des sautes d’humeurs, maux de tête, etc.

Quels sont les remèdes naturels contre ces troubles?

Les somnifères sont en apparences efficaces, mais en réalité ils ne font que nous endormir de manière artificielle et sont souvent suivis d’effets secondaires. C’est pour cela qu’il est préférable de se diriger vers des remèdes naturels qui agissent de manière plus douce sur notre organisme. Si vous prenez déjà des somnifères, il est conseillé de les arrêter progressivement en diminuant la dose petit à petit durant trois semaines et en remplaçant cela avec des tisanes pour retrouver un cycle normal. Pour cela, préparez chaque soir une tisane : à la camomille, la lavande, la passiflore, l’aubépine, etc.